Les expositions de Niki de Saint Phalle

Niki de Saint Phalle

Niki de Saint Phalle figure parmi les artistes les plus populaires du milieu du XXème siècle. Elle est à la fois peintre, réalisatrice de films, sculptrice et plasticienne. Plusieurs œuvres l’ont propulsé sur le devant de la scène et même aujourd’hui plusieurs expositions sont organisés pour les faire connaître au grand public.

Qui est Niki de Saint Phalle ?

Niki est une Franco-Américaine aristocrate qui avait l’esprit libre. Elle est souvent mise en valeur par le Grand Palais, comme pour dire que l’artiste disposait d’une grande énergie et d’une magnifique sens de la création. Il est ainsi possible de trouver lors de ces événements divers tableaux réalisés à Majorque inspirés par Pollock. Ils présentent d’ailleurs des Mariées blanches des années 60 réalisées avec divers objets. Niki de Saint Phalle est d’ailleurs considérée comme une reine de par la diversité de ses œuvres représentant à la fois la révolte, la culture pop et le jaillissement.

Exposition de l’artiste : Les Nanas

Niki de Saint Phalle est connu pour ses célèbres “Nanas” qui met en avant son engagement pour la politique et le féminisme. Ces œuvres transmettent aussi une certaine radicalité. Récemment le Grand Palais a proposé la plus grande exposition consacrée à cet artiste. Cela fait 20 ans d’affiler que ce genre d’événement est organisé, pourtant le public arrive toujours à porter un nouveau regard sur son travail. On remarque de suite qu’elle a été éduqué dans le respect de toutes les origines lorsqu’on voit les Nanas noires, ce qui était très rare à cette époque. Elle trouvait d’ailleurs que les personnalités noires n’étaient pas suffisamment reconnues, c’est pour cette raison que l’artiste consacre en 1988 une série de sculptures en leur honneur. Il s’agit des Black Heroes. Elle va même plus loin en disant “Le noir est moi, ils sont moi !”.

Les “Tirs”

Lors de ces expositions d’autres œuvres sont également mis en avant comme les fameux “Tirs”, une toute nouvelle façon d’aborder l’art. Le principe était simple, faire éclater des tubes de peintures avec l’aide de tirs à la carabine. De cela ressortait des peintures hors du commun qui impressionnent par les couleurs. A l’époque, Niki de Saint Phalle était la seule à peindre de cette manière. Ces tableaux méritent largement le détour, c’est pour cette raison que le Grand Palais les met à l’honneur. La France n’est pas la seule à organiser des expositions de Niki, la Suisse apprécie aussi tout particulièrement cet artiste.