Les nanas de Niki de Saint Phalle

Les nanas

Niki de Saint Phalle est une artiste peintre, plasticienne et sculptrice qui a marqué le milieu des XXème siècles. Plusieurs de ces œuvres continues à faire le bonheur des passionnés de l’art. Parmi celles-ci figurent les Tirs, une performance consistant à tirer à la carabine ou encore les Nanas qui ont propulsé l’artiste sur le devant de la scène internationale.

Les Nanas de Niki de Saint Phalle

Les Nanas sont des sculptures immenses faisant partie du groupe des Nouveaux réalistes. Il s’agit de poupées énormes qui rappelles la femme moderne avec des formes. Elles mettent en avant la silhouette féminine avec les rondeurs comme la poitrine et les fesses. La majorité des Nanas sont d’ailleurs réalisées avec du polyester peintes en couleurs très voyantes. Niki de Saint Phalle débute les Nanas en 1960 pour incarner la féminité. C’est une action de l’artiste pour montrer qu’elle soutenait le mouvement féministe des années 80. Avant d’être des femmes exubérantes, les Nanas étaient d’abord des femmes avec un corps délabré. Mais à la fin des années 60, le corps va se recouvrir avec des ornements. Les poses sont aussi plus festives et les poitrines plus généreuses. Les Nanas dansent et dégagent plus de bon humeur contrairement à Lucrezia qui exprimait la violence.

Des œuvres très controversées

Même si les Nanas dansent, elles inspireront vers la fin des années 60 et le début des années 70 une angoisse de la part des critiques d’art masculins. Pierre Descargues dît d’ailleurs que “Les nanas font la fête, c’est à nos dépens… Elles nous piétinent le ventre, l’armée, la morale…”.  De telles critiques n’ont cependant pas empêché le succès de ces réalisations. La Hon, la plus grande des Nanas sera d’ailleurs présentée au Moderna Musée de Stockholm en 1966. Il s’agit d’une géante couchée avec les jambes bien écartées. Le public peut la visiter en entrant par son sexe et découvre plusieurs objets créés par l’artiste ainsi que Per Olof Ultvedt et Jean Tinguely. Cette poupée sera toutefois détruite après l’exposition. Il aura fallu trois jours pour tout détruire.

Toujours visibles lors des expositions

Les Nanas sont fréquemment exposées au grand public. Les visiteurs pourront ainsi découvrir des œuvres hors du commun qui ont été repoussées auparavant. Pour les voir, il faudra être au rendez-vous lors des expositions organisées par le Grand Palais depuis près de 20 ans. Outre les Nanas, il sera possible de découvrir les autres créations de Niki de Saint Phalle comme les Tirs.